Voyager seul : un moyen de se retrouver soi-même

  • 5 décembre 2018
  • ParRoméo
  • Voyages
  • 0

Voyager seul : un moyen de se retrouver soi-même

À titre personnel, il m’arrive de voyager seul. À côté de ça, je pars aussi en vacances avec des amis, ce n’est pas incompatible. Néanmoins, ce sont deux types de voyage différents. Je voudrais avec cet article, casser les mythes et les mauvaises idées reçues sur le fait de voyager seul car je vous le dis : c’est aussi génial ! 

Pour ma part, j’aime beaucoup voyager seul pour plusieurs raisons : vous êtes totalement libre de faire ce que vous voulez, c’est aussi un moment où vous pouvez vous retrouver avec vous-même et c’est également un moyen de se dépasser parfois. En effet, je sais que quand on est en groupe par exemple en voyage, on va naturellement moins vers les autres. C’est aussi une façon de se découvrir soi-même. Avant toute chose : non il n’y a aucune honte à manger seul à une table d’un restaurant ou bien à visiter un musée par exemple. Je vous assure que c’est même plutôt plaisant. Oubliez le regard des autres, on ne vous jugera pas du tout. De plus, vous rencontrerez aussi probablement d’autres voyageurs qui ont fait le choix de partir solo aussi, vous verrez que vous n’êtes pas un cas unique, loin de là !

Partir seul permet de vous découvrir vous-même.

Il y a quelques mois, je partais à Milan. Une promotion sur un vol à moins de 15€ A/R, je ne voulais pas laisser passer cette promo. J’ai pris un billet je suis parti quelques jours plus tard pour 6 jours en Italie. Au delà de la ville que j’ai pu prendre plaisir à découvrir, tout en prenant mon temps, j’ai aussi fait le choix pour la première fois de résider chez l’habitant. Pour trouver l’hébergement, je me suis donc rendu sur Airbnb. J’ai alors trouvé un hôte bien noté et avec d’excellents commentaires. J’ai réservé en me disant qu’on verrait bien… Et ça a été probablement l’une des meilleurs choses que j’ai pu faire. Vous partagez alors une culture différente et vous voyez les choses d’une autre façon. Il m’a par exemple conseillé un bar et un restaurant fréquentés que par des mamies du coin, loin des lieux touristiques et c’est l’un de mes souvenirs les plus marquants. Chacun se partage et se raconte sa vie, c’est génial. Il faut voir ça comme de vrais moments de partage, pas juste quelqu’un qui vous loue une chambre.

Au delà de juste des moments avec des locaux, c’est des moments que vous pouvez prendre pour vous, pleinement. Par exemple, à Milan, je me suis posé sur la place principale face au Duomo pendant 45 minutes. Pendant ce temps, j’ai regardé les gens qui défilaient, j’ai pris le temps de profiter du moment, de me poser. Je n’ai rien fait : je n’ai pas utilisé mon téléphone, je n’ai pas discuté avec quelqu’un, juste, je suis resté là. Ça ne parait rien, mais un moment de déconnexion comme ça m’a fait un bien fou. Je n’ai pas vu les 45 minutes passer et c’est le plus dingue. Alors oui, en me lisant vous allez me prendre pour un fou mais ces petits plaisirs là sont pourtant si simples. 

Alors j’ai fait d’autres voyages solo : le Portugal, l’Angleterre… À chaque fois, c’est vraiment différent. À Londres par exemple, j’ai terminé dans un bar le samedi soir à passer une excellente soirée avec un groupe de personnes que je ne connaissais pas une heure plus tôt. On a rigolé pendant 4 heures et pourtant, je ne suis pas celui qui parle le mieux anglais, loin de là. Sauf que dans ce cas, je n’ai pas eu le choix : j’ai dû me forcer à parler la langue et finalement, on s’est compris toute la soirée. Ce sont des moments comme ça qui marquent également. Je peux aussi vous citer la fois où face à la mer à Porto j’ai mangé une pizza en regardant des surfeurs prendre des vagues pendant 1 heure. Pleins de petits moments simples sur le papier mais qui étaient juste tops parce que j’ai pris le temps. Tout va trop vite dans nos vies et parfois je dois dire que prendre le temps d’apprécier les choses et de se poser change tout. Ce que je retiens à chaque fois de ces voyages solos, ce sont justement les moments simplistes. C’est pas les grosses activités (même si elles peuvent être géniales), c’est juste de prendre le temps de vivre l’instant.

Alors, vous tentez l’aventure ? 😉

Se retrouver seul, c’est aussi devoir se débrouiller en cas de problème. Tant pis si vous vous retrouvez dans une situation délicate. Il faudra alors vous faire comprendre et même si vous ne parlez pas la langue du pays. Dans ce cas, il faut bien pour trouver une solution. Dans ces moments, ça nous permet en quelque sorte de grandir, de relativiser aussi. À plusieurs, je le sais, tout est différent. Ici, on se retrouve avec soi-même et ça fait du bien aussi parfois. J’ai conscience que c’est difficilement envisageable pour certains et pourtant, c’est juste un cap à passer pour en profiter et se dire : je l’ai fait ! Je ne dis pas de partir à l’autre bout du monde pendant 6 mois, mais si vous commencez par une semaine ou 4-5 seul dans un autre pays européen, ça peut se révéler être un excellent début pour commencer à voyager solo.

Alors oui, j’adore aussi voyager à plusieurs, avec des amis ou en famille. Ceci dit, ça n’a rien à voir, c’est incomparable. Ce sont deux types de voyage bien différents. Je pense par exemple que si je retourne dans une même destination avec des amis que là où j’y suis allé seul, tout serait différent. C’est justement ça le bonheur du voyage : tout change selon chacun… Alors si vous le plait, que vous ayez peur, que vous ne vous sentiez pas capable, que vous doutiez : tentez l’expérience d’un voyage pour vous retrouver vous-même. Ça vous apportera tellement, vous verrez. C’est aussi pour cette raison que j’ai fait le choix dans quelques semaines, de partir pour un an au Japon, seul. Une belle aventure en perspective et de beaux moments à raconter à mon retour, qui me marqueront pour longtemps.

Roméo

Roméo, blogueur à plein temps et passionné par la recherche de tous les vols à moindre coût... Alors je vous partage tous mes bons plans ! ✈️

Laisser un commentaire

Ayez conscience de votre impact écologique

L’avion est un moyen de transport qui pollue énormément. Avant de réserver votre billet, nous souhaitons simplement que vous preniez conscience de l’impact sur la planète de ce trajet. Nous vous apportons des idées pour compenser votre empreinte carbone également.